Switzerland

Dans les entreprises suisses, on veut moins prendre l’avion

Julho 4, 2023

Selon un nouveau sondage, trois quarts du personnel des grandes entreprises suisses veulent moins de vols d’affaires pour protéger le climat. Ce résultat conforte l’ATE Association transports et environnement dans son engagement. La réduction des vols d’affaires est un moyen simple de couper rapidement les émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi à atteindre l’objectif zéro émission nette. Ce sondage a été réalisé dans le cadre la campagne «Travel Smart» de l’organisation faitière Transport & Environment, dont l’ATE est membre.

Le sondage révèle que près de deux tiers du personnel des grandes entreprises suisses effectuent des vols d’affaires. Mais la tendance est à la baisse : parmi celles et ceux qui voyagent pour les affaires, 59% disent moins prendre l’avion depuis la pandémie du COVID.

Autre constat : trois quarts des personnes sondées estiment que réduire le nombre de vols d’affaires est un facteur important pour améliorer l’empreinte carbone des entreprises. La majorité veut d’ailleurs que les entreprises se fixent des objectifs en la matière.

Pour Yves Chatton, chargé de projets de Politique des transports à l’ATE, «ce sondage montre clairement qu’une réduction des vols d’affaires est souhaitée par le personnel. Les entreprises doivent répondre à cette attente en fixant des objectifs. La pandémie a montré que les entreprises peuvent être tout aussi efficaces en empruntant moins l’avion. C’est bénéfique tant pour la protection du climat que pour la qualité de vie de leur personnel.» Pour les destinations européennes en particulier, le train s’impose comme une alternative respectueuse du climat. Un tel transfert contribuerait à atteindre l’objectif zéro émission nette inscrit dans la loi climat qui a été approuvée par la population.

60% du personnel interrogé pense qu’il a une grande influence sur la politique de voyage de son entreprise. Ces résultats correspondent à ceux d’autres pays européens interrogés l’année dernière dans le cadre de la campagne internationale «Travel Smart». Celle-ci demande aux entreprises de s’engager publiquement à réduire leurs vols d’affaires d’au moins 50 % par rapport à 2019 d’ici 2025 au plus tard.

Ce sondage réalisé par la société Ipsos a interrogé 500 personnes travaillant dans des entreprises suisses qui comptent au moins 50 salarié·es. Les résultats complets du sondage peuvent être consultés ici.

– Yves Chatton, chargé de projets Politique des transports, 031 328 58 64

– Service médias ATE, 079 708 05 36, medias@ate.ch

https://www.ate.ch/medias/detail/article/dans-les-entreprises-suisses-on-veut-moins-prendre-lavion

Read more:
Junho 19, 2024
FUTEBOL
Eurocopa 2024